🍪 Nous utilisons des cookies pour personnaliser votre expérience sur ce site

Gérer les cookies enregistrés :

En plus des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site, vous pouvez sélectionner les types de cookies.


Influences

Est-ce que tu m'aimes ?

Obtenir une ambiance de travail conviviale, anticiper les conflits, éviter les frustrations, aborder des sujets sensibles...
Et si l'écoute de ses émotions et de ses besoins était la clé pour vivre des relations de qualité ?
Que diriez-vous de tenter l'expérience et d'apprendre à mieux :  
  • Sonder vos émotions
  • Accéder à vos besoins profonds
C'est parti !

La roue des émotions

Repérer les émotions qui nous traversent est un exercice ardu. Notamment parce qu'en France, même si cela tend à évoluer, nous avons peu été éduqué à cela, contrairement à d'autres pays comme le Québec, le Danemark ou encore la Belgique, par exemple.

Regardons de plus près comment naît une émotion...
  • Tout commence avec un événement qui surgit dans mon environnement et que je perçois :  je vois un serpent, j'entends une explosion, je sens de la fumée, une personne me touche l'épaule, etc. ;
  • A ce moment-là, des alarmes vont s'allumer un peu partout dans mon corps : mon cœur s'arrête ou s'emballe, j'ai les mains moites, la gorge qui se serre, des papillons dans le ventre ou encore la bouche sèche. Et mon système nerveux s'active pour transmettre toutes ces informations à mon cerveau.
  • Arrivées dans mon cerveau, ces informations vont suivre tout un circuit (thalamus, amygdale, hypothalamus, cortex cérébral) et provoquer une réaction comportementale : mes yeux s'écarquillent pour mieux voir, j'ai une montée d'adrénaline et le sang afflue dans mes muscles de mes jambes... J'ai peuuuuur ! Fuyoooons !
*Clique sur cette vignette pour l'agrandir
Les émotions se manifestent sur le théâtre du corps ; les sentiments sur celui de l’esprit. 
Antonio R. Damasio
Il existe des outils pour nous aider à mieux identifier les émotions que nous vivons comme la roue des émotions qui vous permettra de décrypter vos sensations, de nommer vos émotions et de les associer à des besoins.

Car l'émotion qui surgit est toujours en rapport avec un besoin à satisfaire : besoin de se sentir protégé, en confiance, compris, aimé, reconnu, respecté, etc...Une émotion positive est l'expression d'un besoin satisfait. Une émotion négative est celle d'un besoin à satisfaire ou d'un danger ressenti.

L'émotion est un signal qui nous est transmis pour nous obliger à prêter attention à nos besoins et pour agir en les écoutant. L'émotion est notre meilleure alliée dans la lutte pour la survie !

Les besoins

Les besoins qui se manifestent dans tout notre organisme exigent d'être satisfaits ! Et tout de suite !
Ce sont nos besoins qui nous mettent en mouvement et nous motivent pour passer à l'action.

ILIOS KOTSOU, chercheur en psychologie des émotions, les classe en 7 catégories : 
  • Survie = satisfaire nos besoins physiologiques tels que boire, manger, dormir, etc.
  • Sécurité, intégrité : se sentir en sécurité aussi bien physiquement que matériellement, affectivement et moralement
  • Stimulation = ressentir une stimulation physique (repas copieux, câlin, etc.), mentale / intellectuelle (apprendre, être créatif), morale (voir , entendre de belles choses)
  • Autonomie = décider pour soi-même et par soi-même, être libre de faire des choix, d'avoir et de donner son avis, etc.
  • Estime, reconnaissance = se sentir apprécié, sentir qu'on a de la valeur, se sentir compétent
  • Affection, lien social = développer des relations de qualité, avoir des échanges positifs, être compris et respecté, se sentir appartenir à un groupe, se sentir utile, être aimé
  • Sens, cohérence = avoir des rêves, une vision de l'avenir, un mode de vie cohérent avec ses valeurs, une vie qui a du sens
Ce que nous apprend la Communication Non Violente (CNV), développée par MARSHALL ROSENBERG, c'est que  : 
  • Nous attendons souvent des autres qu'ils satisfassent nos besoins 
  • Alors même que nous ne les connaissons pas nous-mêmes ! 
  • Et quand ils ne le font pas nous les tenons responsables de nos émotions négatives et de notre inconfort !!
😡 "Tu pourrais quand même faire un effort et être sympa avec moi, j'ai passé une journée affreuse aujourd'hui !"

Être en colère contre quelqu’un d’autre ou se sentir déprimé, honteux ou coupable parce que nous exerçons un jugement négatif contre nous-même, voilà le signe que nous ne sommes plus connectés à nos besoins fondamentaux...
🔔🔔🔔
L'alarme sonne et si nous n'y prêtons pas attention, en marquant un temps d'arrêt, la situation risque de devenir explosive et nous nous enfermons dans des comportements de défense ou d'attaque. Nous sommes en "mode survie" pour protéger notre intégrité physique ou affective.

Une seule solution pour quitter le "mode survie" et retrouver une situation apaisée : satisfaire ses besoins ! La recette ? Les identifier et les nommer.

Et si vous commenciez par les reconnaître ?

A partir de ces 2 images qui vous offrent une grille de lecture, repensez à une situation vécue et tentez de décrypter les sensations, mes émotions et les besoins qui vous ont traversé.

Qu'en reste-t-il aujourd'hui ?
Cliquez sur les images pour les agrandir

Expression authentique et reflet empathique

Que vous vous sentiez bloqué ou insatisfait par une situation parce que vous êtes enfermé dans des comportements d'attaque ou de défense ou bien que ce soit votre interlocuteur, voici ce que vous propose de mettre en œuvre la CNV pour réinstaurer une situation mutuellement satisfaisante : 
OSBD
Wikipédia

Et voici comment Marshall Rosenberg en parle :

La méthode proposée par la CNV est une démarche en 4 étapes et s'appuie sur cet outil : le bonhomme OSBD.

Activité / Tester la méthode CNV 

Cette démarche s'acquiert à force de l'utiliser et je vous propose de l'expérimenter dès maintenant pour vous-même. Suivez les recommandations ci-dessous, étape par étape.
Objectif : tenter de se sortir d'une situation non-satisfaisante dans le respect de soi et de son interlocuteur (gagnant-gagnant)
Diapositive1 c54f6
Diapositive2 c54f6
Diapositive3 c54f6
Diapositive4 c54f6
Diapositive5 c54f6
Diapositive6 60d50
Pourquoi ce n'est pas si simple 
d'écouter ses besoins et de sonder ses émotions au quotidien ?

Les 5 Drivers

Nous avons du mal à accéder à nos émotions et nos besoins profonds car nous sommes sous l'influence de messages contraignants (=drivers) hérités de notre enfance et de notre éducation. 
Et vous allez vite les reconnaître :
  • 💪😏 Sois fort = Ne pleure pas ! Sois courageux ! Il n’y a aucune raison d’avoir peur. Arrête de te plaindre ! = Avec ce genre de messages vous avez appris à mieux résister à différentes formes de pression. Persévérant et ambitieux, vous êtes un leader responsable. Mais ces messages vous coupent de vos émotions et vous font culpabiliser lorsque vous êtes vulnérable. Difficile alors de travailler en équipe et de déléguer. Prendre tout sur ses épaules n’est pas toujours la solution. Être sensible et savoir demander de l'aide sont aussi de précieux atouts à valoriser.
  • 😇👌 Sois parfait = C'est bien mais tu peux faire mieux ! C’est qui le 1er ? Tant que tu peux améliorer, recommence ! =  Ces messages ont eu l'avantage de développer votre exigence, votre volonté et votre envie de bien faire. Votre engagement et votre sérieux sont précieux. Mais vous pouvez aussi devenir d'éternels insatisfaits, perfectionnistes, vous fixant des exigences impossibles à atteindre et vivant dans la peur de « mal faire ». Evitez de vous noyer dans les détails et acceptez vos erreurs. Vous en avez le droit ! Transformez-les en grandes leçons pour contre-balancer ce type de messages
  • 🙂🎁 Fais plaisir = Sois sage ! Tu fais de la peine à ta mère ! Arrête de ne penser qu'à toi ! Sois sympa ! Tu serais gentil, si…  = A force d'entendre ce genre de phrases, vous avez fini par développer un vrai souci de l'autre et une bonne dose d'altruisme. Disponible, serviable, vous avez développé une profonde écoute de l’Autre. Mais à force de chercher à plaire et ne pas décevoir, vous passez plus de temps à satisfaire les besoins des autres que les vôtres. Et si vous ne le faites pas, vous culpabilisez. Difficile alors de dire non et d’affirmer votre opinion. Pour arrêter de vous oublier et de passer à côté de vous, reconnaître vos besoins et vos émotions et développer votre conscience de vous-même deviendront des impératifs au cours du temps.
  • 😩⏱ Dépêche-toi = Tout le monde t'attend ! Arrête de traîner comme ça ! Je n'ai pas que ça à faire ! Tu me fais perdre mon temps-là… On est encore en retard par ta faute !  = Ce genre de messages a développé votre dynamisme, votre réactivité et votre efficacité, notamment dans l’urgence. Mais bien souvent au détriment de la qualité ! Et vous avez tellement appris à remplir le vide et vivre sous pression que vous pouvez facilement vous ennuyer dès que les choses se calment. Pour mieux vivre avec vous-même et avec les autres, il vous faudra apprendre à anticiper pour prendre votre temps et ne pas agir dans la précipitation, à lâcher prise et à mieux gérer votre stress.
  • 😬👏 Fais des efforts = Tout se mérite ! On n’a rien sans rien ! Donne-toi du mal ! Transpire un peu ! = L’enfant bercé par ce genre de messages saura se montrer courageux et persévérant. Avec tant de patience, vous avez tendance à trouver facilement les autres paresseux et à compliquer les choses. Vous devrez apprendre à remettre du plaisir dans vos activités et trouver de la saveur aux choses simples de la vie.
Heureusement, il n'y a rien de grave à tout cela !
C’est humain. 
Il n’y a pas de bon ou mauvais driver. Ce sont les vôtres et ils vous aident ou vous empêchent plus ou moins à faire des choses.
Il est juste intéressant d'en avoir conscience pour mieux trouver vos propres réponses à des situations ou des relations insatisfaisantes voire stressantes.
Et puis ce qui est valable aujourd'hui ne le sera peut-être plus demain. Certains messages sont dominants aujourd’hui, ils le seront peut-être moins demain. Parce que vous aurez travaillé dessus. Consciemment ou non. Rien n’est figé, les choses évoluent toujours. L'humain, c'est du vivant !
C'est pour cela qu'il est important de rester ouvert, souple, à l'écoute et compréhensif avec les autres et avec soi-même.
👉 Partagez vos réflexions dans les commentaires en bas de la page.
Partagez cette page avec vos proches :
Ce message sera suivi de l'adresse de la page : https://agence-plug.com/p-Emotions
Envie d'échanger ?

Ces pages peuvent vous intéresser :

Rappelez-vous, nous l'avions déjà évoqué dans notre article "collaborer ou pas". Et pour cela, a …

Déjà, dans notre article précédent, nous vous avions laissé entendre que le conflit avait vraiment du bon... Si vous avez zappé, relisez La Guerre est déclarée ! Pour aut …

Cet article a été rédigé suite aux échanges du groupe de discussionsur les cultures et les pratiques collaboratives du mercredi 30 septembre 2020 Pas le temps, pas envie, …
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Influences